Des mots aux frissons

20 novembre 2017

Salon de littérature érotique

Bonjour.
Des mots aux frissons sera au salon de la littérature érotique qui à lieu ce dimanche à Paris. Nous allons aller à la rencontre des auteurs que l'on aime et nous espérons en découvrir de nouveaux. Nous vous ferons quelques photos pour partager ce moment avec vous.
Ceux qui y seront également dites le nous pour qu'on essaie de se faire un petit coucou.

Aucun texte alternatif disponible.

 

Posté par Mots frissons à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 novembre 2017

"Sans Interdits" Tome 1 Renouveau de Hannah Stazya

Bonjour.
Aujourd'hui c'est ma petite souris qui vous donne son avis sur "Sans Interdits" Tome 1 Renouveau de Hannah Stazya
publié chez Évidence Éditions, dans la collection Indécente.

Installée dans mon confortable fauteuil, je referme avec un long soupir de satisfaction le livre, que j’ai entre les mains.

Une couverture cartonnée rouge et blanche, la silhouette d’une femme, tout colle parfaitement à cette œuvre sans pareil. Sans Interdits.

Hannah Stazia nous offre ses mots, ses images dans une poésie qui nous touche jusque dans l’âme. Elle nous décrit avec douceur et subtilité les relations entre homme et femme. On y vit la passion, la douleur de la séparation, la renaissance après une vie d’enfermement dans les interdits. Une poésie qui sait se faire douce, parfois farouche, une poésie qui nous enflamme.

Je me suis imaginée le lire à haute voix pour en faire ressortir toute la sensualité. Les consonnes se font miel sur les lèvres et coulent, impudiques dans la gorge. L’érotisme à l’état pur, sans la moindre vulgarité. Hannah m’a fait vibrer, sourire et même rire. J’ai aimé lorsqu’elle prend la place de monsieur, juste un instant (tourne-toi ma douce), ou qu’elle nous charme « en un mot » pour mieux recommencer. Tant de ses poèmes m’ont parlée ! Ils sont le reflet de ce que nous sommes, ce que nous avons traversé ou même envié.

Même si vous n’êtes pas adepte de la poésie, le recueil sur la sexmantique, ne vous laissera pas indifférent… Venez-vous ouvrir à son monde.

Ne m’en veuillez pas, je retourne m’y promener.

Voici le résumé :

Sans Interdits n'est pas qu'un recueil de poèmes, il traduit ce que l'on peut ressentir dans la vie de tous les jours...des émotions, des sentiments, des fantasmes et autres pensées grivoises, des sensations à la fois fortes, chaudes, frissonnantes, des interrogations, des jeux lubriques, et finalement, quelque part, sans tabou, la découverte de soi...

Pour vous procurer le livre :

Sans interdits tome 1 de Hannah Stazya, collection Indécente

Sans interdits tome 1 de Hannah Stazya, collection Indécente chez Evidence Editions. Sans Interdits n'est pas qu'un recueil de poèmes, il traduit ce que l'on peut ressentir dans la vie de tous les jours...

http://www.evidence-boutique.com

 

Aucun texte alternatif disponible.

Posté par Mots frissons à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2017

"Justine ou l'Emprise des Sens" de Max Herazt

Bonjour.
Je suis désolé, je ne suis pas très présente ces derniers temps, pourtant, je continue de travailler pour vous. Je travail à notre rencontre Auteurs/Lecteurs du samedi 17 mars 2018 à Paris. Je vous rappelle que quinze auteurs seront là pour vous présenter leurs livres, ainsi que nos deux partenaires qui n'auront d'autre mission que vous faire plaisir. J'ai déjà quelques lots à vous faire gagner et des surprises qui, je n'en doute pas, vous combleront. Bientôt, deux concours seront lancés sur la page de l'événement. Venez nous rejoindre, vite, car nous sommes presque au complet.

Voici le lien de l'événement :

Rencontre Auteurs/Lecteurs de la littérature érotique

Une rencontre entre Auteurs et Lecteurs sans barrière autour d'un verre. Un petit diner cocktail pour discuter, découvrir, partager dans une ambiance...

https://www.facebook.com

 

En attendant C'est Jean-Frédéric qui va vous parler de sa dernière lecture.

"Justine ou l'Emprise des Sens" : Confession au bout d'une laisse
J'ai lu ce livre une première fois, durant l'été 2016, je l'avais bien aimé cependant avec le recul, peut être un peu trop vite. J'avais la sensation de ne pas avoir cerné entièrement l'histoire.
Il était dans ma bibliothèque, dédicacé de l'auteur lui même et je m'étais promis de le relire à tête reposée. Voici donc chose faite. "Justine ou l'emprise des sens : Confession au bout d'une laisse"

Ce livre est une véritable histoire d'amour... mais très particulière. Il ne pouvait en être autrement avec Max Herazt. L'histoire d'amour plonge les lecteurs dans la réflexion, sur l'entité du couple, la force des sentiments, le lien fusionnel.
Que sommes nous prêts à faire pour et par amour ?
Doit on sans cesse y croire, même après des années à l'attendre ?
Écouter le cœur ou la raison ?

Justine, malgré ses déboires, ses folies, son passé, l'amour elle y croit, l'amour elle en est certaine.

J'ai vraiment aimé ce livre, l'histoire autant que la plume experte de l'auteur . C'est une histoire qu'on voudrait tous vivre, peut être de manière différente que notre Justine, mais la vivre, ressentir ça. Je pense que nous avons tous en tête ce but et qui d'autre pouvait nous le décrire. Non, pas nous le décrire, nous le faire vivre par transfert. Oui, par transfert, car les mots nous pénètrent, nous absorbent et on ressent, on vit.
Je vous donne un petit extrait, de quoi vous mettre l'eau à la bouche.

"- Mais pourquoi ?
-Peut être un peu pour les mêmes raisons que toi. Les romantiques ont disparu, les poètes aussi. Je préfère avoir une vie libertine plutôt que d'être un petit bonhomme bien sage qui attend dans son coin que la mort vienne le chercher.
-Tu as des pensées plutôt morbides, toi !
-L'amour est morbide. Il rend fou, il blesse, il fait pleurer. La vie nous impose assez d'épreuves pour qu'on ne s'en ajoute d'avantage.
- Tu as raison, Tony. Assez bavardé. Maintenant, apprends-moi.

Il n'avait pas besoin de m'hypnotiser. La théorie que défend Tony sur le couple est fondée sur la vie en symbiose. En résumé, le principe est simple. Sur terre, chaque individu est fait pour compléter la vie d'un autre, de sorte que tous deux deviennent complémentaires et vivent en osmose. Une fois que ce couple est formé, il ne peut être séparé sous peine d’anéantissement de leurs composants. Seulement, la plupart des couples qui se forment, s'aiment très fort, certes, mais ils restent vulnérables car ils n'étaient pas destinés à former une entité pleine et entière. Nous n'avons qu'un seul complément et le plus souvent, on ne le rencontre jamais."

Avez vous chers lecteurs trouvé votre complémentarité ?
En êtes vous certain ?....

En conclusion Max Heratz, nous livre là, comme à son habitude, un excellent livre, sa plume nous offre les détails nécessaires pour nous faire voyager entre Lyon et Valence.

Ne me lassant pas du style de cet auteur, je vais dès maintenant me replonger dans « Je t'aime moi non plus » puis « A vendre » pour cette fois ci, finir avec « Kiss kiss » ce dernier que je n'ai encore jamais eu la chance de lire...

Voici le résumé du livre :
"Justine, une jeune femme de bonne famille est complètement éteinte depuis le jour de son mariage. Paraissant à moitié folle, elle ne connaît le bonheur qu’à travers son fils, Antoine. Agressive, telle une louve aux griffes acérées, elle ne laisse personne l’approcher, pas même son mari. Un soir, las d’être repoussé par son épouse, Herman la viole. S’ensuit une violente altercation au cours de laquelle Justine le menace d’un couteau et lui montre qu’elle sait s’en servir. Stupéfait et inquiet de cette psychopathe qui lui fait face, il parvient à la convaincre de consulter un spécialiste.
Après des mois de thérapie, Claudia, la psychothérapeute, abandonne le dossier car sa patiente refuse obstinément de déverrouiller une période bien précise de sa vie. Par la suite, les deux femmes deviennent les meilleures amies du monde.
Pendant près de 10 ans, Justine poursuit sa déchéance dans l’alcool. C’est alors qu’un beau matin, jour de l’anniversaire d’Antoine, un pli lui est porté en mains propres par un coursier. A la lecture de ce dernier, Justine s’effondre en larmes. Elle demande à Claudia d’être présente à la soirée d’anniversaire et de rester avec elle toute la nuit.
Après le départ des invités, une mystérieuse voiture noire aux vitres teintées emmène le petit Antoine loin de là. Se retrouvant seule avec son amie, Justine va enfin lui révéler ce terrible secret qu’elle garde en elle depuis 10 ans. Claudia ne le sait pas encore, mais elle s’apprête à découvrir une Justine dont elle est loin d’imaginer l’existence même, une Justine marquée comme au fer rouge par l’indécence et la décadence des sens.
Ce sera la plus longue des confessions qu’elle aura entendue, une confession faite au bout d’une laisse."

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Posté par Mots frissons à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2017

Rencontre Auteurs/Lecteurs de la littérature érotique (3ème édition)

Pour la troisième année "Des mots aux frissons" organise la rencontre Auteurs/Lecteurs de la littérature érotique.
C'est le week-end du salon du livre de Paris, le samedi 17 mars à 20 h 45.

Une rencontre entre Auteurs et Lecteurs sans barrière autour d'un verre.Un petit diner cocktail pour discuter, découvrir, partager dans une ambiance décontracté.

Quinze auteurs vous serons présentés.

Deux partenaires vous ferons découvrir leur travail et leurs produits.

Quelques surprises supplémentaires arriveront pour votre plaisir. Bref une soirée littéraire entre amis.
L'an dernier nous étions 60 personnes, certains n'ont malheureusement pas pu se joindre à nous par manque de place.
Si je vous disais que je dispose de 80 places cette année ? Cool, n'est-ce pas ?
L'adresse du bar restaurant vous sera révélée après la confirmation de votre participation.

Voici le lien pour vous inscrire. Il vous suffit de cliquer sur je participe et je vous contacterai pas message privé. Si vous n'avez pas de compte Facebook, un commentaire sur ce blog et nous verrons ensemble.

Rencontre Auteurs/Lecteurs de la littérature érotique

Une rencontre entre Auteurs et Lecteurs sans barrière autour d'un verre. Un petit diner cocktail pour discuter, découvrir, partager dans une ambiance...

https://www.facebook.com



Posté par Mots frissons à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2017

"La petite nouvelle est une coquine" de Christian Lamant

Bonjour,
Aujourd'hui, vous allez être comblé puisque ce n'est pas une, mais deux publications qui vous attendes.
Je vous annonce la sortie officielle du nouveau recueil de Christian Lamant, un auteur que nous aimons beaucoup sur "Des mots aux frissons", car avec lui, cela est vraiment le cas ses mots nous font frissonner.
Je disais donc son nouveau recueil "La petite nouvelle est une coquine" sort aujourd'hui. Nous nous devons de fêter ce jour et pour ça, quoi de mieux que vous donner notre avis sur ce livre et vous donner la possibilité de gagner l'un des trois livres de Christian Lamant publié par Évidence éditions.
Pour le moment, je vous donne l'avis de l'une de mes petites souris et ce soir nous ferons place au concours

Voici le résumé :
Ces petites nouvelles sont vraiment très coquines ! Christian Lamant vous entraîne dans une ronde des plaisirs. De tous les plaisirs...

D'un garage crasseux, repère de deux croqueuses d'hommes, au lit d'une lectrice qui décide de sortir de ses habitudes, en passant par le donjon du château du Baron de La Rochefoucauld ou une chaude plage de Bretagne, vous allez frissonner, haleter, gémir et certainement vous laisser emporter par la jouissance...

Et pour attiser votre désir, vous dévorerez un fil rouge immersif et explosif écrit aux première et deuxième personne du singulier qui vous laissera le souffle court...

Oui, décidément, sous la plume de Christian Lamant, la petite nouvelle est une coquine !

Notre avis :

Livre :
La petite nouvelle est une coquine.
Auteur :
Christian Lamant

Attendez… j’ai besoin d’un petit moment pour me remettre de cette lecture. Oh la vachhheeee !! On peut dire que là, on a le droit à un panel de nouvelles toutes plus étonnantes les unes que les autres.

Ce recueil est composé de 11 histoires dont les approches érotiques sont toutes différentes. Il est intéressant de voir que l’auteur nous jette, (il faut bien le dire) d’un monde à un autre. Cela est presque déroutant et addictif, car dès la deuxième, on se demande où il va nous mener. Christian Lamant est un adepte de cette façon de nous perturber, mais là, c’est bien plus travaillé. Il va jusqu’à jouer avec la longueur de ses histoires qui s’enchaînent. Certaines vous laissent dans l’attente d’une suite. (est-ce qu’il nous offre cette suite… pour le savoir faut le lire)

Son écriture est toujours aussi fluide et rythmée. Il montre son potentiel avec son côté thriller qui vous laisse pantois. Il a exploré la relation fusionnelle et douce, celle plus sauvage, le meurtre, la contrainte avec une dextérité qu’il n’a plus à prouver. Si je fus horrifiée par une ou deux des histoires, que j’en ai tressailli d’angoisse et de dégoût, c’est que l’écriture qu’il utilise vous fait devenir le personnage et vivre sa peur. De la même façon, Christian Lamant peut presque vous faire sentir les caresses qu’il vous donne avec ses mots quand le texte est plus tendre.

Une autre chose est à prendre en compte, que pour ma part j’ai trouvé intéressante, c’est le fait que plusieurs de ses nouvelles sont de petites aventures que tout à chacun pourrait vivre, le choix d’une robe, le départ en vacances, la relation à distance et j’en passe, (Je ne vais tout de même pas spoiler le livre !!). Cela peut être la vie de la petite voisine qui vient d’arriver près de chez vous, ou même, de vous-même.

Des reproches… oui… personne n’est parfait, mais, c’est plus le fait qu’on attend plus, c’est frustrant. On aimerait qu’il nous parle de ce qu’il se passe après, qu’il développe un peu plus l’intrigue. En même temps, vous me direz que vous pouvez laisser votre imagination s’emballer sur ce qui peut être.

Alors, cela ne plaira pas à tout le monde, certaines nouvelles sont vraiment pour public averti, pas de fioritures, des situations brutes, voir violentes. C’est un homme qui écrit avec ses tripes, franc et direct. Je reste sur le fait que cela devrait être développé, qui reste sa faiblesse… ou sa force… puisque nous achetons le recueil qui suit pour retrouver cette frustration.

En tout cas, je veux bien crier son nom autant qu’il le veut.

Voici le lien où vous pouvez trouver le livre :

La petite nouvelle est une coquine

Ces petites nouvelles sont vraiment très coquines ! Christian Lamant vous entraîne dans une ronde des plaisirs. De tous les plaisirs... D'un garage crasseux, repère de deux croqueuses d'hommes, au lit d'une lectrice qui décide de sortir de ses habitudes, en passant par le donjon du château du Baron de La Rochefoucauld ou une chaude plage de Bretagne, vous allez frissonner, haleter, gémir et certainement vous laisser emporter par la jouissance...

http://www.evidence-boutique.com

 

bonne lecture

Enregistrer

Posté par Mots frissons à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 octobre 2017

Galan Dorgia nous offres ses mots

Bonjour


Aujourd'hui, je vous propose une petite lecture coquine gratuite grâce à la plume de Galan Dorgia.
Je vous donne le lien du site sur lequel vous pourrez la lire librement sans inscription. Cependant, si les petites nouvelles vous plaisent en vous inscrivant à la newsletter de Lelo vous recevrez gratuitement un e-book.

Je vous souhaite une bonne lecture.

 

L'ombre de l'immaculée conception

Au douzième coup de minuit, je t'assène mon treizième entre tes reins. Je reste en toi une longue minute, essoufflé, derrière ton cul, le pantalon aux chevilles. Nous regardons dans la même direction... Tu m'as suivi dans toutes les rues de Lyon à la recherche d'un club qu'on ne trouverait pas.

https://www.lelo.com

 

Posté par Mots frissons à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2017

"Et si l'aube nous appartenait" de Cendrine Roca

Bonjour,

Aujourd'hui c'est Jean-Frédéric qui vous parle de
"Et si l'aube nous appartenait" de Cendrine Roca.

J’ai pris immensément de plaisir à lire ce livre, que dis-je ce chef d' œuvre. C'est une délectation à chaque phrase comme si l’auteur les avait écrites pour moi.
Cendrine a du talent. J’adore sa plume que je qualifie de « Djeuns », rien de péjoratif, bien au contraire. Soyons clair, elle m'a bluffé, je n'étais pas habitué à ce style de plume, mais cela a était une très agréable surprise. Elle est fluide, plaisante, vraiment agréable, et j’ajouterai même « vrai »

L’héroïne du livre, la narratrice, j’en suis tombé littéralement amoureux, j’ai adoré la femme « enfant/ado » fière, rebelle, parfois soumise, Oui Oui soumise.
Les lieux sont très bien décrits, je pense notamment au club (magique la description) je m’y suis vu dans cette discothèque. Quant aux moments décrits, j’ai douté à plusieurs reprises les avoir vécus.
Les scènes d’étreintes charnelles, sont d’un érotisme déconcertant, sa plume devient tour à tour poétique, coquine, délicate, sans aucune vulgarité et si je ne devais employer qu’un mot pour décrire ces scènes, je dirais réaliste, vrai (oui, je sais compter et j’emploie deux mots, pardonnez-moi, mais je suis encore troublé d’avoir lu certaines scènes).
Et je vous avoue que la fin m’a fait pleurer comme un enfant. Oui, certes, je suis un Homme, mais avant tout un humain qui ressens des émotions.
Avant de trop vous en révéler, je vais me permettre de passer un petit message à l'auteure, subtilement comme ça l'air de rien « J’attends le second tome avec une réelle impatience » MERCI Cendrine

Voici le résumé :

À l'aube de ses 40 ans, Alexandrine suit le cours de sa vie bien rangée, propriétaire d'une boutique de vêtements.

Après un échec sentimental, une rencontre a changé sa vie et l'a amené vers le bonheur mais elle perd son mari dans un tragique accident. Elle réapprend la vie et ses plaisirs, bercée par l'amour des siens et l'amitié profonde et fusionnelle de ses amis : Clarisse et Franck. Elle ne s'autorise plus à tomber amoureuse. Mais un jour, au cours d'un braquage, elle est prise en otage et cette rencontre avec cet homme cagoulé va radicalement changer le cours de son existence. Sur fond de profondeur de l'âme, l'amour et la passion sensuelle et charnelle viendront se mêler ou une histoire aussi magnifique qu'impossible naîtra...

Je vous donne un lien où vous pourrez en découvrir davantage sur ce livre et où vous trouverez des liens vers les sites de vente.

Bonne découverte.


Et si l'aube nous appartenait Tome 1 - Cendrine Roca

Découvrez Et si l'aube nous appartenait Tome 1, de Cendrine Roca sur Booknode, la communauté du livre

https://booknode.com

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Mots frissons à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2017

Concours organisé par Evidence Editions

Bonjour


Si nous commencions la semaine par un petit concours organisé par Evidence Editions.
Le livre proposé fait partie de la collection Indécente, une collection délicieusement coquine.
"Ysadrian" dont j'adore la couverture est une lecture chaude, interdite aux moins de dix-huit ans.

Voici le résumé :

Une femme, Ysa, libre et libertine consomme les hommes avec envie, mais toujours en espérant trouver la perle rare, celui qui saura la dompter. Un jour, une amie commune, Emma, lui présente Adrian. La vie d'Ysa va s'en trouver changer. C’est un livre érotique et tendrement hard, une longue réflexion sur l’amour, les sentiments, la liberté, le portrait d’une femme «sauvage».

Il y a en jeu : un livre numérique et un livre papier.
Pour participer c'est simple il suffit de :

- Aimez la page de la collection Indécente
https://www.facebook.com/LitteratureErotiqueBDSM/

- Aimez la page de Evidence Editions
https://www.facebook.com/EvidenceEditions/

- Laissez un commentaire sur la publication d'origine (vous avez le lien en dessous) et invitez

- Partagez (la publication Facebook)

Le tirage au sort s'effectuera vendredi 20 octobre

Bonne chance à tous.

Collection Indécente



🔞 Concours Ysadrian 🔞 Attention, lecture chaude chaude 😎 À gagner : un livre numérique et un livre papier. Pour jouer : - Aimez la page de la collection Indécente...

 

Posté par Mots frissons à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2017

"Anita Blake, tueuse de vampire". Tome 1 : "Plaisirs coupables" de Laurell K. Hamilton

Bonjour
Aujourd'hui, je vous propose du bit-lit.
La saga "Anita Blake, tueuse de vampires" de Laurell K. Hamilton avec le tome1 : "Plaisirs coupables."

C'est ma libraire spécialisée en fantastique qui me l'a conseillé (même vendu de force), j'étais très septique, mais au final : Mille merci à elle.

Vous avez déjà refermé un livre en ayant qu'une seule envie : replonger dedans ?
Oui, c'est vrai il est tard, il faut dormir, le mari, les enfants meurent de faim, rien y fait le roman vous obsède. (comme-ci ils ne pouvaient pas foutre une tranche de jambon entre deux tartines et me laisser lire)
Cette saga est très addictive. Les personnages sont attachant, drôle et même détestable et puis il y en a qui nous séduise petit à petit, comme le beau, que dis-je le sublime Jean-Claude.

Anita est une femme très particulière.
Un petit bout de femme est pourtant chasseuse de vampire et attention une vraie terreur, qui si frotte, si pique.
Elle travaille également pour la police, dans une nouvelle unité qui résolve les crimes d'ordre surnaturelle. Anita les aide à découvrir s'il s'agit bien d'un crime commis par l'un d'eux, vampires, métamorphes et autres créatures, et les dirigent dans leurs recherches.
Oh, mais elle ne fait pas que ça ! Elle est également réanimatrice, une vraie nécromancienne. Chez elle, la nécromancie est un don qu'elle possède depuis son enfance. Et par-dessus le marché, elle est marrante, même si tout le monde n'apprécie pas son humour.
Au fil des tomes, on apprend de plus en plus de choses sur les personnages et leur action. Ainsi, si vous ne comprenez pas certaine décision ou acte d'Anita, vous comprendrez plus tard. Tout a une explication censée dans cette saga.
Ces romans sont bourrés d'action, de suspense et de rebondissement. Au plus nous avançons dans les tomes au plus c'est passionnant. Attention très addictive.
À partir du tome 3 ou 4, il y a du sexe, et la aussi au plus on avance (dans les tomes) au plus l'intensité et la chaleur monte. En ce qui concerne le style d'écriture de l'auteure, et bien le mot parfait est juste ce qu'il faut.
Si je dois vous conseiller qu'une seule saga, c'est celle-là !
Une fois le livre ouvert, impossible de le quitter.
Une saga vraiment enivrante.

Vous pouvez trouver plus d'information sur ce livre ici :

 

Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs Coupables - Laurell K. Hamilton

707 commentaires et 88 extraits. Découvrez le livre Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs Coupables : lu par 5 089 membres de la communauté Booknode.

https://booknode.com

 

Posté par Mots frissons à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2017

Petite citation

Bonjour.
Petite citation aujourd'hui.
"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade"
Quel livre vous a fait le plus voyager ?
Moi c'est "Le livre du voyage" de Bernard Weber et "Un voyage inavouable" de June Summer. Deux petites pépites qui vous font quitter la terre.

citation_livre

Posté par Mots frissons à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]